La Criminalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Criminalité

Message par Eldorhaan le Sam 7 Jan - 19:44

La criminalité



Les temps sont durs. Les citoyens tout comme les civils doivent faire face à une période difficile et il n’est pas aisé de rester sur le droit chemin lorsque votre famille meurt de faim. De plus, certains individus aiment abuser du système pour s’emparer de ce dont ils ont besoin ou ce qu’ils veulent. En résumé, ce ne sont pas les raisons qui manquent pour expliquer pourquoi les gens se tournent vers le crime.

La criminalité peut prendre beaucoup de formes différentes. Bien que les méthodes puissent différer d’un monde ou d’un système à un autre, il y a de la drogue, des vols, des meurtres, des organisations criminelles et de la corruption à chaque endroit de l’univers connu.

Pour vous résumer sommairement comment fonctionne le maintien de l’ordre, les planètes sont tenues de faire respecter la loi elles-mêmes. Dans le cas d’une affaire judiciaire inter-système, l’Advocacy serait alors impliquée.


TYPES DE CRIMINELS



Les pirates

La piraterie est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur dans l’UEE. Les pirates peuvent agir seuls ou en groupes (appelés « meutes »). De tous les criminels, ce sont les pirates qui présentent le plus de diversité. Chaque meute respecte généralement quelques règles vaguement établies mais les pirates font rarement preuve de camaraderie entre eux ; ils se voleront mutuellement aussi souvent qu’ils pilleront des civils et n’hésiteront pas à balancer leurs concurrents aux forces de l’ordre. Certains suivent un code d’une sorte ou une autre tandis que d’autres pirates n’en ont que faire.


Les contrebandiers

Le transport de marchandises illégales est devenu une bonne façon pour les convoyeurs et les transporteurs de gagner quelques crédits supplémentaires. Les types de cargaisons qui rentrent dans cette catégorie vont des marchandises volées aux drogues illégales en passant par la contrebande d’armes ou d’esclaves. Il leur arrive même parfois de ne pas savoir ce qu’ils transportent, juste une autre caisse dissimulée au milieu d’une cargaison légale.

Les contrebandiers professionnels font souvent usage de tous les subterfuges imaginables pour faire passer incognito leurs marchandises au nez et à la barbe des douanes, des forces de l’ordre ou du personnel de l’Advocacy. Ils utilisent des technologies anti-scan, de faux numéros d’identification, des cargaisons factices ou même des compartiments de soute cachés pour éviter toute détection.


Les esclavagistes / trafiquants d’espèces intelligente

Faire de l’esclavage est une chose très risquée. Même parmi les criminels, les esclavagistes sont généralement considérés comme la racaille de la pire espèce.

Malgré cela, l’esclavage existe toujours dans certains coins reculés de l’UEE. Il revêt parfois d’autres noms comme la « servitude contractuelle » mais il s’agit néanmoins d’esclavage. Certaines corporations particulièrement peu scrupuleuses engagent des esclavagistes pour « recruter » des ouvriers pour leurs camps de travail (de lointaines colonies minières qui utilisent le travail manuel pour creuser la roche). Des esclaves sont aussi achetés pour les combats de gladiateurs ou pour des expériences scientifiques illicites.

Les esclaves peuvent provenir de n’importe quelle culture : Humains, Banu, Tevarin ou Xi’An. Certains trafiquants sont même connus pour avoir capturé des extraterrestres issus de mondes en développement.

Un esclave traverse deux phases avant d’être réduit à l’état de servitude. Les esclavagistes peuvent s’occuper indifféremment de l’une ou l’autre de ces phases. Tout d’abord, ils sont enlevés. Cela peut aussi bien se produire dans les plus grandes villes que dans la colonie la plus isolée. Ensuite, ils sont transportés. Les trafiquants utilisent différentes méthodes (ce qui montre en général à quel point leur opération est sophistiquée). Certains les jettent dans des cages comme des animaux tandis que d’autres anesthésieront leurs prises et les transporteront dans des sarcophages protégés contre les scans. Parfois, des puces émettrices sont implantées dans leur corps (bien souvent de façon visible sur le poignet) et sont programmées afin que leur propriétaire puisse facilement les localiser mais également pour montrer qu’ils sont asservis.


Les syndicats

Celui qui a dit que le crime ne payait pas ne l’avait visiblement pas envisagé à grande échelle. La criminalité peut être incroyablement lucrative si vous avez les moyens de ne pas vous faire attraper. Les syndicats comprennent tout groupe de personnes liées ensemble en tant qu’entité unique dans le but de s’adonner à une activité criminelle. Il existe probablement des centaines de syndicats de différentes tailles à travers l’UEE. Les plus grands syndicats peuvent s’investir dans une grande variété d’activités illégales (narcotiques, esclavage et contrebande) tandis que d’autres sont plus spécialisés (dans l’assassinat par exemple). Même si n’importe quel groupe de criminels partageant la même mentalité peut être considéré comme un syndicat, la connotation du terme évoque plutôt un genre d’organisation mafieuse (du point de vue de la composition/influence, pas de l’apparence).

Bien que nous ayons seulement fait allusion à l’existence des syndicats dans l’univers et que nous n’en n’avons révélé aucun, vous êtes libres de faire ce que bon vous semble pour votre propre fiction. Traitez-les comme n’importe quel autre personnage et posez-vous des questions sur la façon dont ils s’y prennent pour évoluer en marge de la loi : contrôlent-ils la police locale ? Peut-être qu’ils ne volent que les autres criminels ? Sont-ils connus du grand public ? Certains syndicats souhaitent que leur nom représente quelque chose tandis que d’autres préfèrent ne pas attirer l’attention du public (et même des autres criminels).


Les infoagents

Plus un statut qu’un poste officiel, un bon infoagent est au centre des nouvelles locales et des informations concernant son ou sa planète et système. Ils restent constamment à l’affût et essayent de se tenir au courant de ce qui se passe autour d’eux : qui a du travail, qui en recherche, qui voyage dans le système, qui est sur le point de partir, …

Ces courtiers en information de l’ombre travaillent pour les criminels. Ils peuvent représenter un syndicat local ou peuvent travailler comme indépendants mais ces infoagents sont ceux à qui vous devez vous adresser si vous comptez faire de la contrebande ou que vous cherchez à revendre une marchandise illégale.


Les Tevarin et le crime

Nous expliquerons plus tard comment les Tevarin se sont retrouvés au cœur du monde criminel mais pour l’heure, si vous en voyez un, il est fort probable qu’il est/était/connait quelqu’un qui fait partie de la pègre.


JARGON DES CRIMINELS


Certains prétendent que le jargon des voleurs date du début du 16ème siècle. Même si les informations répertoriées ci-dessous tiennent plus de l’argot que d’un jargon, il n’est pas impossible que des criminels imaginatifs puissent inventer un dialecte pour pouvoir discuter de choses illicites dans les lieux publics.

Dialecte de Cathcart

Pour les nouveaux arrivants, Cathcart est un système « poubelle ». L’UEE s’en est servi pendant des siècles comme dépotoir pour les vaisseaux détruits et d’autres déchets avant qu’il ne devienne un abri pour les réfugiés, les criminels et toute personne qui souhaitait faire profil bas. Au fil des années, ces habitants assemblèrent et pressurisèrent des morceaux de vieux vaisseaux pour créer un habitat flottant. De plus en plus de personnes commencèrent à arriver et construisirent autour de la structure initiale et c’est ainsi que naquit l’Araignée, une énorme structure à mi-chemin entre une plateforme orbitale et une planète. Elle parvint même à résister à des bombardements des forces militaires de l’UEE.

Le dialecte est apparu pour la première fois dans l’histoire « Le Dernier Vol du Séraphin ». Voici un extrait :
« On est v’nu pour des métaux » marmonna Vik avec un fort accent de Cathcart. Ses petits yeux regardèrent derrière Harroway. « Qu’est-ce t’as ? »
« Nous n’avons rien » répondit Harroway. Le pirate n’apprécia pas cette réponse.
« Les racs cherch’ pas à enfumer l’matois. Ou on va t’crever. » Vik pressa son arme contre la tempe de Harroway.Il n’y a pas de règles préétablies pour ce dialecte mais jetons un œil à ces deux phrases.

La première est juste une manière simplifiée de parler. Le dialecte est apparu sur l’Araignée où il n’y a pas beaucoup d’éducation, donc l’argot ne fait plus de distinction entre la plupart des temps et a perdu l’usage de certains verbes. Comme pour la majorité des accents, plus il est prononcé et plus la personne a vécu longtemps sur l’Araignée.

La seconde phrase était prévue pour être impénétrable, principalement pour des raisons dramatiques. L’idée était de rendre le personnage de Harroway désemparé, donc le menacer avec une réplique intentionnellement déroutante le rendait encore plus vulnérable et la situation devenait d’autant plus inquiétante.

Mais cela ne veut pas dire qu’elle a été rédigée sans signification :
Rac = similaire à « raclure ». Fait référence à une personne pour laquelle vous n’avez aucune véritable affection. Par exemple : je t’appelle comme ça parce je ne t’aime pas et que je ne te considère même pas comme une personne.

Enfumer = une façon de dire « ne pas chercher/se frotter à »

Matois = c’est étrange mais cela était censé être une façon de dire « nous ici ». Dans ce contexte, c’est en référence à « nous, les pirates qui pointons un flingue sur ta tempe. »
Donc la traduction de la phrase donne quelque chose comme « Enfoiré, viens pas nous chercher. » Si ça peut vous aider, l’intonation était pensée pour être une version exagérée d’un accent créole très prononcé.

AntiLaz (v) Une contraction de « Anti-Lazarus » ; toute façon d’assassiner quelqu’un en rendant impossible la résurrection ou reconstitution médicale (comme tirer sur une capsule de sauvetage). Inventé par Aarol Cobb, un assassin ultra-religieux. (voir également cercueil vide)

Dingo (n) Le postérieur, le derche, le cul.Exemple : « T’arrive à le croire ? Je courais et les flics m’ont tiré en plein dans le dingo. »

Dériver1 : (v) Partir, sortir de quelque part. Utilisé généralement de manière dédaigneuse.Exemple : « Pourquoi tu dériverais pas pour laisser les adultes parler ? »2 : (n) Errer sans but dans l’espace. Également utilisé pour désigner la vie nomade dans l’espace.Exemple : « J’aurais probablement dû lui faire savoir que sa cargaison était à la dérive. »

Cercueil vide (n) Terme qui désigne toute façon d’assassiner quelqu’un pour empêcher la possibilité de le ressusciter ou le rafistoler. (voir également AntiLaz)

Suriner (v) Tuer quelqu’un.Exemple : « Si je te croise à nouveau, je te surine. »

Peler (v) Piller/voler.Exemple : « J’ai croisé six vaisseaux armés jusqu’aux dents. Quelqu’un va se faire peler ce soir. »

Skag (n) Un idiot, un type (voir également skiff).Exemple : « Un skag a débarqué et a essayé de me faucher mon vaisseau. »

Skiff (n) Terme argotique pour parler d’une autre personne. Principalement utilisé pour désigner une personne qui pilote un vaisseau.Exemple : « A la seconde où j’ai pénétré dans le système, j’avais déjà un skiff aux basques. »

Marque 1 : (n) Numéro d’identification qui s’affiche lorsque votre vaisseau est scanné.Exemple : « J’avais une fausse marque et je ne pouvais pas atterrir. »2 : (v) Se faire identifier/scanner et être enregistré dans un système.Exemple : « Je savais que j’avais été marqué par les flics avant d’atteindre le point de saut. »

Et si vous voulez vraiment exagérer : « Kilo s’est fait marquer avant de pouvoir obtenir de nouvelles marques. »

______________________________
Le Savoir est une lumière guidant les ignorants que nous sommes au travers des ténèbres du temps...
avatar
Eldorhaan
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 17/08/2014
Age : 36
Localisation Localisation : Seychelles
Emploi/loisirs : Fermier

Voir le profil de l'utilisateur http://nouvelle-lune.rpgwars.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum